FR3  RECONNAIT SON ERREUR ET L'APOLOGIE D'ACTES DE TERRORISME !

Vendredi 8 août 2008
 
Mme GIARD, Directrice de FR3 reconnaît "l'erreur" de sa chaîne, adresse en privé des "excuses" aux victimes et à leurs familles mais se refuse à une émission compensatrice sur le drame des personnes multilées à vie par les "porteuses de mort" dont elle reconnaît avoir fait, sans le vouloir, l'apologie ? Et sur le site internet de FR3, le "documentaire" est présenté comme si de rien n'était !
 
Voir la lettre de Mme Giard du 6 juin 2008 à Jeune Pied-Noir et la réponse de notre association sur notre site Internet http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst
 
ECRIVEZ, TELEPHONEZ, ADRESSEZ UN MAIL VOUS AUSSI A Mme GIARD et à FR3
 
Email : genevieve.giard@france3.fr et sylvie.fansten@france3.fr
Médiatrice : Marie-Laure AUGRY : http://relations.france3.fr/form1_medinfo.php
FR3 - 7 Place Henri de France - 75015 Paris
 
***************
 
APPEL AUX VICTIMES DES ATTENTATS DES "POSEUSES DE FEU" ET A LEUR FAMILLES :  SOUTENEZ LA PLAINTE DEPOSE PAR NICOLE GUIRAUD !
 
Contactez Me Pierre COURBIS, Avocat de Mme Nicole GUIRAUD, victime à l'âge de 10 ans des "porteuses de feu" du FLN glorifiées par la chaîne publique française FR3.
 
Des centaines de victimes innocentes, dont de nombreux enfants, ont été assassinées ou grièvement mutilées par les attentats terroristes de la "bataille d'Alger" en 1956-57. En bas à droite, la petite Nicole GUIRAUD et la petite CHICHE après la bombe di Milk-Bar du 30 septembre 1956.
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
UN PROCES CONTRE FRANCE 3
 
Le 26 janvier 2008, la chaine publique de télévision française France 3 diffusait un documentaire intitulé " Les Porteuses de feu" . Ce film glorifiait l'action des poseuses de bombes du FLN qui en 1956-1957 firent de nombreuses victimes chez les populations civiles d'Algérie, notamment femmes et enfants. Ce documentaire, véritable apologie d'actes de terrorisme, aurait dû faire l'objet de poursuites judiciaires pénales, mais le Parquet, seul détenteur de l'action publique en la matière, a décidé de rester passif.

C'est dans ces conditions que Mme Nicole Guiraud, grièvement blessée à l'âge de 10 ans, et notamment amputée d'un bras, par l'explosion d'une bombe au Milk Bar, à Alger, le 30 septembre 1956, vient d'engager un procès civil devant le Tribunal de grande instance de Paris contre la chaîne France 3, la société productrice BFC Productions et la réalisatrice Mme Faouzia Fekiri.

Mme Guiraud est soutenue dans son action par le Comité Veritas. Sur la base des articles 16 du Code Civil et 3 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, son avocat Me Pierre Courbis réclame de légitimes dommages-intérêts pour le préjudice moral énorme qu'elle subit du fait de cette diffusion qui porte atteinte à sa dignité de victime et à sa dignité de personne humaine.
 
CONTACT
 
Me Pierre COURBIS, Avocat.
Le Forum, 28 rue Hoche - 06400 Cannes
Contact : 04 93 99 75 73 - fax : 04 93 99 75 93
 
****************************
 
JEUNE PIED-NOIR APPORTE SON TOTAL SOUTIEN A L'ACTION ENTREPRISE PAR Mme NICOLE GUIRAUD ET PAR SON AVOCAT Me PIERRE COURBIS ET APPELLE LES VICTIMES DES "PORTEUSES DE MORT" DU FLN LORS DE LA PREMIERE "BATAILLE D'ALGER" EN 1956-57 ET LEURS FAMILLES A SE JOINDRE A LA PLAINTE DEPOSEE CONTRE FR3.
 
JPN APPELLE LES ASSOCIATIONS DE FRANCAIS RAPATRIES, LEURS ADHERENTS ET AMIS A SE MANIFESTER AUPRES DU CHEF DE L'ETAT, DU GOUVERNEMENT, DES ELUS ET DES MEDIAS POUR QUE SOIT RECONNU LE DRAME DES VICTIMES DU TERRORISME EN ALGERIE ET DES MASSACRES QUI ONT SUIVI LE 19 MARS 1962
 
 
************
Pour ne plus recevoir nos courriels, laissez un message à : jeunepiednoir@wanadoo.fr
 
Français d'Afrique du Nord et d'Outre-mer et Amis reproduisez et diffusez largement nos informations à vos proches et amis.