~ Le pouvoir des urnes ~


Comptez sur l'ADEPT. Il ne faut absolument pas que le Pouvoir continue à nous ignorer, agisse à sa guise, formule de nouvelles promesses aussi fallacieuses que les précédentes, et nous dupe faute que nous soyons solidaires dans une unité d'action. Il est regrettable que les associations en campagne se comptent sur les doigts d'une main. Mais "qui ne dit mot consent"; on peut donc espérer que, par nos diffusions propagées par le bouche à oreille, notre communauté se détermine dans le bon sens. Il suffirait probablement de la moitié de nos 4 millions d'électeurs, dont vous faites état, pour renverser le résultat des élections..... à condition que les 2 autres millions ne votent pas en sens contraire. D'où la nécessité de poursuivre nos informations tout en allant au combat en ordre serré.

Nous ne sommes plus en temps de paix puisque, à la veille des présidentielles, la guerre est ouvertement déclarée à un pouvoir qui nous ignore et s'est déshonoré en prenant des engagements sur l'honneur qu'il n'a pas respectés. Or, locomotives et wagons constituent le lot de toute action d'envergure, civile ou militaire. Par conséquent, notre dernière chance est d'entraîner les timorés qui refusent de dévoiler leurs batteries par crainte se s'attirer les foudres du pouvoir, se contentent de mesures inefficaces telles que : démarches personnelles, voeux pieux en conseils d'administrations ainsi qu'en assemblées générales, audiences confidentielles, attentisme allant jusqu'à la collaboration etc.....

Après plus d'un demi siècle d'attente inutile, nous obtiendrons gain de cause que dans la mesure où nous manifesterons notre capacité de faire face à un pouvoir qui ne cesse de nous traiter en quantité négligeable. A cet effet, nous disposons en cette période électorale de l'arme de dissuasion que constituent nos bulletins de vote, employés judicieusement pour la satisfaction de nos revendications.

Retour