Actualité tunisiennes
Extraits du journal La Presse du 18 octobre 2004

 La Tunisie continue à vivre au rythme de la campagne pour les élections présidentielle et législatives du 24 octobre 2004
Extraits d’un récit de voyage par Jalel EL GHARBI
…Je ferai commencer mon dernier voyage en Europe à Schengen où il n’a pas commencé. C’est un village frontalier à la jonction de trois pays : France, Allemagne et Luxembourg. On y boit un excellent Riesling, et un Rivaner exquis. C’est le pays de la Moselle. Sa lumière verte est un Manet. A vélo, une jeune fille traverse le pont, où va-t-elle acheter son pain? Aucun douanier, aucun policier ne l’arrête. Moi aussi, je traverse le pont dans l’impunité totale. Je suis du regard cette passante devenue belle allégorie du passage. Il y a à Igel un monument que je dois voir, la colonne d’Igel, pour une comparaison avec le monument de Kasserine, une mosaïque à comparer avec celle du Bardo.
Je pense à ce poème gravé sur le monument Flavii; c’est le plus beau poème jamais écrit au Maghreb. Cela commence ainsi : «Oui, la vie est bien courte et ses moments s’enfuient, nos jours arrachés passent comme une heure brève…»
La Moselle. La route des fleurs et du vin. La douane s’est transformée en marché Grentsmark. Je me représente la carte du Maghreb et je rêve de souks parfumés à la croisée de nos frontières et de jeunes filles qui traversent les frontières pour aller acheter leur pain là où elles veulent. Et je marcherai sur les traces de Saint Augustin enjambant allègrement les frontières entre Tagaste et Carthage. Pour l’instant, ma rêverie a plus de commodités à s’exercer ailleurs. Il y a aussi le bonheur de marcher sur les pas du poète Ausone. C’est un érudit qui touchait à tous les domaines de la connaissance. On lui connaît même un traité sur les huîtres du bassin d’Arcachon…

Extraits du journal La Presse du 18 octobre 2004
6, rue Ali Bach Hamba
1000 - Tunis
Tél.: (216.71) 341.066
Fax: (216.71) 349.720
contact@lapresse.tn