~ Stratégie pour les prochaines élections ~

Bonjour,

La stratégie proposée est de voter Sarkozy, avant avril prochain, il satisfait nos revendication, mais de l'ignorer, comme il nous ignore, s'il ne fait aucun geste pour nous avant la fin de son mandat.

En ce qui nous concerne, la solution serait évidemment l'indemnisation de nos biens soumis à des lois d'exceptions, des expropriations ainsi que de nationalisations xénophobes et racistes, d'autant que les accords qui devaient remplacer l'indemnisation n'ont pas été appliqués avec le consentement honteux de nos gouvernements.

Faute de mieux, en cette période de crise où on continue néanmoins à nous sacrifier aux immigrés non intégrés, nous nous contenterions, pour le moment, de l'application des accords AVANT LES ELECTIONS.

Sinon, ne pas voter pour Sarkozy n'implique pas de nous tourner vers son adversaire direct en oubliant l'accord inique de 1984 signé par Mitterrand.

D'autres candidats qui ne sont pas nos adversaires déclarés. Il appartient aux associations non pas d'orienter les votes, mais simplement de désigner les candidats qui se déclarent ouvertement en faveur de mesures qui vont à l'encontre de nos revendications.

Les rapatriés demeurent évidemment seuls maîtres de leurs bulletins de vote.

Amitiés. L'ADEPT EN CAMPAGNE